Notre corps est un tourbillon d’énergie dans l’océan pranique universel – Zoom sur apana Vayu

24 janvier 2020

L’un des principaux objectifs du Hatha Yoga est de stimuler tous les Vayus d’une manière harmonieuse.
En effet, le fonctionnement de notre corps est gouverné par l’énergie Vayu  ou « souffle vital ».
 Bien qu’unique, le souffle Vayu a cinq fonctions principales dans notre corps subtil appelé pranamaya kosha.
Ces 5 souffles sont Apana, udana, samana,vyana et prana vayu.
 Ils animent le corps, guident l’esprit et harmonisent les sens.
Apana Vayu, c’est le type de prana qui a un mouvement descendant de l’intérieur vers l’extérieur.
Il se déplace principalement de la partie abdominale inférieure du nombril au bassin, jusqu’aux plantes de pieds et circule dans le chakra inférieur, muladhara.
 Apana régit l’aptitude à éliminer ce qui n’est pas nécessaire pour le système sur le plan physique, élimination des déchets (résidus de la digestion, selle, urine, gaz du colon, gaz carbonique).
 Le souffle de l’expiration est donc également l’expression de Apana vayu, l’élimination du CO2.
 Le siège de apana est dans le coeur du bassin (colon), et il permet le bon fonctionnement des organes situés entre le nombril et le périnée, correspondant à la zone dans laquelle nous pratiquons Mula bandha.
Apana est donc la force énergétique en action au niveau des reins, le côlon, le rectum, la vessie et les organes génitaux.
 Il agit aussi dans les processus d’expulsion : reproduction (éjaculation) et accouchement.
Apana agit également sur le plan émotionnel en éliminant les émotions réprimées et destructrices, les expériences négatives, les peurs, les colères, tout ce qui est toxique pas seulement sur le plan physique mais aussi psychologique.
Tout ce qui est toxique va être stocké dans le bas du corps, le bassin et le psoas appelé aussi muscle poubelle car il se gorge de toxines en provenance des reins.
 Le psoas récupère toutes les toxines dues à l’anxiété et la peur. 
 Un déséquilibre au niveau d’Apana se traduit au niveau physique par des soucis digestifs, constipation, gaz et ballonnements, un manque de vitalité et souplesse du corps, manque de motivation et de détermination.
 On se sent paresseux, confus, habité par des peurs, des doutes et de l’insécurité.
Apana élimine donc les déchets aussi bien physiques (les résidus de la digestion) que mentaux ou émotionnels : les expériences négatives et émotions destructrices.
 
Chaque pratique en yoga, chaque Asana agit sur un Vayu.
 Les postures qui accroissent Apana Vayu sont des asanas qui stabilisent et fortifient la base : les postures assises jambes croisées, les postures allongées, apanasana allongé sur le dos les genoux vers la poitrine, pavanamuktasana et toutes les postures d’ancrage car Apana est étroitement lié à l’élément terre et à Muladhara chakra qui nous assure d’avoir une base solide, sûre et fiable, en particulier dans les domaines fondamentaux de survie.
 
Namaste !!!!

felis nunc Curabitur in ut dapibus consectetur dolor.