La respiration, notre souffle de vie.

26 janvier 2021

 La respiration.

Le vide, le plein, ce qui va de l’un à l’autre, expirations et inspirations, sont les quatre composantes de la respiration.

Inspirations et expirations se font naturellement, automatiquement.

Les rétentions à poumons pleins ou à poumons vides correspondent à des moments particuliers.
Les rétentions à poumons pleins évoquent l’expansion, l’ouverture, la circulation, elles sont une impulsion vers l’extérieur.

Les rétentions à poumons vides sont l’inverse, la contraction, la rétraction, le retour à un point central, sans temps ni espace, elles immobilisent l’énergie et la pensée.
Le plein est en rapport avec la vie, le mouvement, l’extérieur, le vide est en rapport avec la mort, l’immobilité, la solitude et l’intérieur.

Toutes ces raisons et différences font que le plein est plus facile, mieux accepté, que le vide.
Sur le plan physiologique c’est la quantité d’oxygène contenu dans le sang qui détermine la capacité à tenir plus ou moins longtemps une rétention.
Au plan énergétique ce qui va déterminer les durées des rétentions n’est pas l’oxygène mais la capacité qu’une personne a acquise à modifier les processus moteurs du souffle entre oxygène et énergie. En d’autres termes, plus la respiration génère d’énergies, moins le besoin d’oxygène intervient dans la rétention.
Sur le plan mental l’état de concentration est déterminant. Si la concentration est instable durant une rétention, cela laisse la porte ouverte aux réactions émotives et aux différentes sensations qu’elles engendrent, comme le mal être, l’angoisse, la peur.

« Quand la respiration est irrégulière le mental est agité, mais quand la respiration est calme le mental aussi est calme et le yogi obtient le pouvoir du silence. Donc il faudrait retenir le souffle. » (Hatha Yoga Pradipika)
Le moindre changement dans le rythme de la respiration a une influence directe sur le système nerveux.
Si quelqu’un peut maîtriser le souffle consciemment, il peut créer un système thérapeutique très efficace.

Les effets de l’ allongement de la respiration:

La plupart des techniques de respiration visent à allonger la durée de la respiration pour augmenter la vitalité par :

1 – Oxygénation plus longue
2 – Prise d’ énergie plus importante ( par les ions négatifs )

Les 3 bienfaits de la respiration consciente:

1 – RÉGÉNÉRATION DU CORPS.
( les vayus  sont les niveaux physiologiques du  prana dans le corps )
. Fixe l’énergie contenue dans l’air ions négatifs
. Favorise élimination des toxines
. Assure une meilleure assimilation
. Produit un rajeunissement des tissus et favorise les processus de guérison
. Permet une perception et une détente des tensions corporelles.

2- ÉQUILIBRE ÉMOTIONNEL
Niveau énergétique et subtil du souffle
. Calme le système nerveux
. Oriente et équilibre les énergies psychiques
. Développe une meilleure synchronicité : corps /émotions / pensées

3 – CALME MENTAL
Niveau Physiologique et vibratoire : les ondes du cerveau
. Apporte la clarté mentale, favorise le discernement, la résolution positive des problèmes.
. Équilibre les deux hémisphères cérébraux
. Génère un sentiment de paix intérieure 

luctus diam consequat. Lorem leo commodo felis dolor. consectetur mattis sed